Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 04:57

 

 

''Quand rien n'était hormis une Matière sans âme

Et qu'une cavité sans esprit était le cœur du Temps,

Quand pour la première fois, la Vie toucha l'Abîme insensible ;

Réveillant à l'espoir comme au tourment, le Vide austère,

Son pâle rayon frappa la Nuit insondable

Dans laquelle Dieu se cachait à sa propre vision .

Elle cherchait en toutes choses leur vérité mystique endormie,

Le Verbe inexprimé qui anime les choses inconscientes ;

Elle cherchait à tâtons dans ses profondeurs pour une Loi invisible,

Elle fouillait dans le terne subconscient pour son mental,

S'efforçant de trouver pour l'esprit un moyen d'exister.

Mais de la Nuit vint une autre réponse.

Une semence était jetée dans cette matrice inférieure,

La cosse muette et inexplorée d'une vérité pervertie,

Une cellule d'un infini insensible .

Une monstrueuse naissance préparait sa forme cosmique

Dans un embryon de titan de la Nature : l'Ignorance .

Quand dans une heure fatale et prodigieuse

Quelque chose apparut du dur sommeil de l'Inconscient,

Engendré à contre-coeur par le Vide muet,

Élevant sa tête sinistre contre les étoiles ;

Éclipsant la terre du vaste corps de sa Fatalité

Elle glaça les cieux par la menace de son visage .

Un Pouvoir sans nom, une Volonté ténébreuse surgirent

Immenses et étrangers à notre univers .

Dans l'inconcevable Objectif que nul ne peut jauger

Un vaste Non-Être s'était habillé d'une forme,

L’Ignorance illimitée des profondeurs inconscientes

Couvrit de néant l'éternité .

Un Mental investigateur remplaça l'Âme visionnaire ;

La Vie se transforma en mort, immense et affamée,

Et la béatitude de l'Esprit en souffrance cosmique .

Assurant la neutralité de Dieu tenue en retrait,

L’Espace fut conquis par une puissante opposition.

Mensonge dirigeant en souverain , mort et chagrin,

Cela imposa à la terre sa féroce hégémonie,

Désharmonisant le style originel

De l'architecture du dessein de son destin,

Falsifiant la Volonté cosmique première

Et soumettant au conflit et à de redoutables vicissitudes

Le long et lent processus du Pouvoir patient .

Implantant l'erreur dans la substance des choses

Elle fit de la Loi toute sage une Ignorance ;

Elle dérouta le sûr toucher du sens secret de la vie

Musela le guide intuitif dans le sommeil de la Matière,

Déforma l'instinct de l'insecte et de la brute,

Défigura l'humanité de l'homme, née de la pensée .

Une ombre se mit en travers du simple Rayon :

Obscurcie était la Lumière de Vérité dans la caverne du cœur

Qui brûle sans témoin dans la crypte de l'autel

Derrière le secret du voile immobile

Accompagnant la Divinité de la chapelle .

Ainsi naquit la terrible Énergie antagoniste

Qui mime la forme puissante de la Mère éternelle

Et se moque de sa lumineuse infinité

Avec une grise silhouette distordue dans la Nuit .

Désarmant la passion de l'âme en élévation,

Elle imposa à la vie une lente démarche hésitante ;

Le poids de sa main qui dévie et retarde

Est posé sur la courbe de l'évolution mystique :

La ligne tortueuse de son esprit trompeur :

Les Dieux ne la voient pas et l'homme est impuissant ;

Oppressant l'Étincelle divine dans l'âme

Elle fait régresser vers la bête l'homme tombé .

Pourtant dans son formidable mental instinctif

Elle sent que l'Un grandit dans le cœur du Temps

Et voit l'Immortel briller dans le moule humain.

Inquiète pour son autorité et pleine de crainte et de rage,

Elle rôde autour de chaque lumière qui luit dans l'obscurité

Dont le rayon est projeté par l'Esprit depuis sa tente isolée,

Dans l'espoir d'y entrer de son féroce pas furtif

Pour au berceau, y tuer l'Enfant divin .

Incalculables sont sa force et sa ruse,

Son contact est une fascination et une mort ;

Elle abat sa victime par son propre plaisir,

Même du Bien, elle fait un hameçon pour entraîner en enfer.

Pour elle, le monde court à l'agonie.

Souvent le pèlerin sur la route de l'Éternel

Mal éclairée sous les nuages par la pâle lune du Mental,

Ou errant seul sur des voies secondaires détournées

Ou perdu dans des déserts où nul sentier n’apparaît,

Succombe, écrasé par son saut de lionne,

Prisonnier conquis sous ses pattes redoutables .

Intoxiqué par un souffle brûlant

Et tombé amoureux d'une bouche destructrice,

Jadis, compagnon du Feu sacré,
Le mortel périt à Dieu et à la Lumière,

Un Adversaire gouverne le cœur et le cerveau,

Une Nature hostile à la Force de la Mère .

Le moi de vie cède ses instruments

Au Titan et aux agences démoniaques

Qui agrandissent l'emprise de la nature terrestre et la déforment :

Une cinquième colonne encapuchonnée guide maintenant sa pensée ;

Son subtil murmure défaitiste assassine la foi

Et logée dans la poitrine ou chuchotée de l'extérieur,

Une inspiration mensongère chûtée et sombre

Substitue au divin un nouvel ordre .

Un silence tombe sur les hauteurs de l'esprit,

Du sanctuaire voilé le Dieu se retire,

Vide et froide est la chambre de L’Épouse ;

À présent, le Nimbe d'or n'est plus visible,

Ne brûle plus le blanc rayon spirituel,

Et la Voix secrète s'est tue à jamais .

Alors par l'Ange de la Tour de Veille

Un nom est rayé du livre d'enregistrement ;

Une âme qui au Ciel chantait s'éteint, étouffée et muette ;

Dans la ruine se termine l'épopée d'une âme .

C'est la tragédie de la mort intérieure

Quand est perdu l'élément divin

Et que seulement un mental et un corps vivent pour mourir .''

 

Sri Aurobindo , Savitri (Livre II chant 8, le monde du mensonge)

 

                                                                                (28 octobre 2014 , 05h)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : terre-univers. Le blog des Etincelles
  • terre-univers.   Le blog des Etincelles
  • : Messages du Ciel et de la Terre. Voies Nouvelles de l'Impossible par Initial
  • Contact

Auteur

  • Initial
  • Anonyme et inconnu, n'appartenant à aucune organisation, ne vivant pas financièrement de la spiritualité, l'auteur de ce blog suit  depuis son enfance ce qu'il nomme une Voie Nouvelle de l'Impossible.
  • Anonyme et inconnu, n'appartenant à aucune organisation, ne vivant pas financièrement de la spiritualité, l'auteur de ce blog suit depuis son enfance ce qu'il nomme une Voie Nouvelle de l'Impossible.
esoterisme">

Visiteurs

 

Recherche