Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 04:41

 

 

 

''Une Félicité cachée est à la racine des choses.

Un Délice muet observe les innombrables travaux du Temps :

Pour loger la joie de Dieu dans les choses, l'Espace donna beaucoup de place,

Pour loger la joie de Dieu dans le moi, nos âmes sont nées.

Cet univers garde un vieil enchantement ;

Ses objets sont les coupes sculptées du Délice du Monde

Dont le vin enchanté est la boisson délicieuse d'une âme profonde :

Le Tout-Merveilleux a rempli le ciel de ses rêves,

Il a fait de l'ancien Espace vide sa maison des merveilles;

Il versa son esprit dans les signes de la Matière ;

Ses feux de grandeur brûlent dans le grand soleil,

Il glisse à travers le ciel, miroitant dans la lune ;

Il est la beauté gazouillant dans les champs du son;

Il chante les strophes des odes du Vent ;

Il est le silence qui veillent sur les étoiles la nuit ;

Il s'éveille à l'aube et appelle de chaque branche,

Se couche stupéfait dans la pierre et rêve dans la fleur et l'arbre.

Même dans le labeur et la douleur de l'Ignorance,

Sur le dur sol périlleux de la terre difficile,

En dépit de la mort et des circonstances mauvaises,

Persistent une volonté de vivre, une joie d'être .

Il y a une joie dans tout ce que rencontrent les sens,

Une joie dans toute expérience de l'âme ,

Une joie dans le mal, une joie dans le bien,

Une joie dans la vertu, une joie dans le péché :

Indifférente à la menace de la loi Karmique

La joie ose pousser sur un sol interdit,

Sa sève coule dans la plante et les fleurs de la Douleur ;

Elle tressaille au drame du destin et du sort tragique,

Elle tire sa nourriture du chagrin comme de l'extase,

Aiguise sa force sur le danger et la difficulté ;

Elle se vautre avec le reptile et le ver

Et lève la tête, en égale des étoiles;

Elle prend part à la danse des fées, dîne avec les gnomes;

Elle se dore à la lumière et à la chaleur de beaucoup de soleils,

Le soleil de la Beauté et le soleil du Pouvoir

La flattent et l'encouragent de leurs rayons d'or ;

Elle grandit vers le Titan et le Dieu .

Sur terre, elle s'attarde pour boire tout son plein,

Par le symbole de son plaisir et de son chagrin,

Des raisins du Ciel et des fleurs de l’Abîme,

Des coups de poignard enflammés et de l'artifice du supplice de l'Enfer,

Et des ternes fragments de la gloire du Paradis.

Dans les petits plaisirs dérisoires de la vie humaine,

A ses mesquines passions et joies, elle trouve du goût,

Un goût aux larmes et à la torture des cœurs brisés,

À la couronne d'or et à la couronne d'épines,

A la douceur du nectar de la vie comme à son vin amer.

Elle explore chaque être pour un bonheur inconnu,

Sonde toute expérience pour des choses nouvelles et étranges.

La vie apporte aux jours de la créature terrestre

Une langue de gloire venant d'une sphère plus brillante :

Elle s'approfondit dans ses songeries et son Art,

Elle s'élance dans la splendeur d'un mot parfait,

Elle exulte dans ses résolutions élevées et ses nobles actions ;

Erre dans ses erreurs, ose frôler l'abîme,

Elle gravit ses ascensions, se vautre dans ses chûtes.

Ange et démon en amants partage sa chambre nuptiale,

Possesseurs ou compétiteurs pour le cœur de la vie.

Pour celui qui jouit de la scène cosmique

Leur grandeur et leur petitesse sont égales,

Leur magnanimité et leur bassesse sont des teintes

Jetées sur un arrière fond neutre des dieux :

Il admire l'habilité de l'Artiste qui a tout planifié.

 

Mais ce jeu dangereux n'est pas enduré pour toujours :

au-delà de la terre, mais destinée à une terre délivrée,

La sagesse et la joie préparent leur couronne parfaite :

Une Vérité surhumaine appelle l'homme pensant.

Enfin l'âme se tourne vers les choses éternelles,

En chaque sanctuaire, elle pleure pour l'étreinte de Dieu,

Alors se joue là le Mystère suprême,

Alors est accompli le miracle tant attendu.

Les grands yeux célestes de la Joie immortelle

s'ouvrent sur les étoiles, elle étire ses membres puissants,

Le Temps frissonne par son saphique chant d'amour

Et l'Espace se remplit d'une blanche béatitude .

Puis laissant le cœur humain à son chagrin,

Abondonnant le discours et les domaines définis par le nom,

A travers la vision lointaine d'un brillant ciel de pensée muette,

A travers le ciel nu sans pensée de vision absolue,

Elle monte vers les sommets ou l'Idée non-née

Se souvenant de l'avenir qui doit être

Regarde en bas sur les oeuvres de la Force laborieuse,

Immuable au-dessus du monde qu'elle crée.

Dans l'énorme rire dorré du soleil de Vérité,

Comme un grand oiseau céleste sur une mer sans mouvement,

Plane son ardeur ailée de joie créative

Sur la profondeur immobile de la paix de l'Éternel.

Telle était le but, telle la Loi divine,

la tâche assignée à la Nature quand ruisselant de beauté

Dans les ternes eaux brumeuses du sommeil inconscient,

Hors du Vide, cette grandiose création s'éléva, -

C'est pour cela que l'Esprit est entré dans l'Abîme

Et a chargé de son pouvoir la force inconsciente de la Matière,

Pour ériger dans la Nuit nue, une cathédrale de Lumière,

Et dans le royaume de la Mort y rapatrier l'immortalité. ''

 

       ( Sri Aurobindo : Savitri , Livre X, chant 3, le Débat entre l'Amour et la Mort)

 

                                                         (19 septembre 2014, 05 h)

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Initial - dans La Terre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : terre-univers. Le blog des Etincelles
  • terre-univers.   Le blog des Etincelles
  • : Messages du Ciel et de la Terre. Voies Nouvelles de l'Impossible par Initial
  • Contact

Auteur

  • Initial
  • Anonyme et inconnu, n'appartenant à aucune organisation, ne vivant pas financièrement de la spiritualité, l'auteur de ce blog suit  depuis son enfance ce qu'il nomme une Voie Nouvelle de l'Impossible.
  • Anonyme et inconnu, n'appartenant à aucune organisation, ne vivant pas financièrement de la spiritualité, l'auteur de ce blog suit depuis son enfance ce qu'il nomme une Voie Nouvelle de l'Impossible.
esoterisme">

Visiteurs

 

Recherche